top of page

Alex De Lavoie

Alex-peintre.png
Alex-peintre.png

press to zoom
IMG_0075.jpg
IMG_0075.jpg

press to zoom
Image.jpeg
Image.jpeg

press to zoom
Alex-peintre.png
Alex-peintre.png

press to zoom
Accueil: Bienvenue

CV - Alex De Lavoie

- CV -
Accueil: Texte
Capture d’écran (62).png

Reportage Radio Canada Alex de Lavoie artiste peintre art naïf

Accueil: Texte

À propos

Alex De Lavoie - Artiste peintre

d-e1587075152889.jpg

Alex dessine et peint depuis son tout jeune âge et citée en exemple dans les écoles qu’elle a fréquentées pour son talent inné dans ce domaine.

Quelques premières expositions à l’aube de l’âge adulte avec un style contemporain, caricaturiste par période s’amusant à faire rire le public, faire le clown dans les écoles, côtoie le milieu du théâtre en composant monologues dans des imitations de la Sagouine. Elle s'amuse également à jouer dans les pièces de théâtre Michel Tremblay qui sont des passions faisant partie de tous ses talents artistiques.

Un événement pivot et quelques tribulations géographiques amènent curieusement un style unique en son genre: le Naïf Lollypop, baptisé par Khristian Rosensky référé par le directeur du Musée International d’art naïf de l’époque. À la Une en Floride et à quelques reprises au Québec, gagnante de concours, prix public et fait le sujet d’un reportage de Radio-Canada en 2008.

Personnalité attachante, elle laisse une trace d’amour généreux avec ses petits personnages aux yeux et bouche en virgules qui apportent une expression nouvelle à ce style. Depuis ses toiles entrent  par la porte principale des collectionneurs avertis autour de la planète.(J’ai voulu faire de réels petits yeux ,mais le pinceau s’est accroché à la virgule et l’expression a fait  « Pop »).

Elle réussit à gagner sa vie avec son art en parcourant les festivals, symposiums de peinture , pendant 22 ans sur la route du Québec, Nouveau-Brunswick, Ontario et une tournée d'exposition dans quelques Châteaux  en France et une galerie de Paris. Elle dépose enfin son ancre sur la fameuse Ile d'Orléans au Québec qui offre un bonheur de vivre à regarder le fleuve tous les jours.

Alex est née au Témiscouata dans un petit village nommé : Packington. Quatrième d’une famille de neuf enfants, Alex se démarque déjà en dessin à l’école primaire dans ses cours d’art. De plus, elle visite une gardienne à Notre-Dame du Lac qui l’encourage à dessiner et à qui elle voue un amour sincère.

Pour prendre soin de sa famille, son père s’exile dans les bois et mines du Grand Nord Canadien, mais l'éloignement est trop difficile pour cette grande famille dont la mère est seule pour prendre soin de neuf enfants à la campagne. Alors, pour améliorer  sa situation, son père déménage en Estrie, à Sherbrooke, pour subvenir plus confortablement aux besoins de la famille de plus en plus grands.

À l’adolescence, due, aux pressions de l’éducation de l’époque, elle prend un cours sur le dessin industriel pour arriver sur le marché du travail le plus rapidement car impossible de se diriger dans les arts sous l’autorité de son père.

Trois enfants sont nés dont deux vivants et ce mariage prend fin après douze ans. Très peu de temps y est alloué pendant ces années pour l’art et ce n’est qu’après le divorce que les expositions commencent.

Alex complète alors un certificat sur l’histoire de l’art et expression artistique pour agrandir ses connaissances sur ce sujet ainsi que sur les grands maîtres de l’histoire de l’art, à l’Université de Sherbrooke.

Un nom d’artiste : Alex De Lavoie, apparaît provenant du nom de ses ancêtres.

Talentueuse, elle touche au chant avec des chansons de son idole : Édith Piaf.

Elle exploite le portrait avec des yeux qui parlent au milieu de ciel et forêts du Nord. Influencée par Moddigliani et le caricaturiste Hudon qu’elle apprécie particulièrement et réussit admirablement dans ce domaine. Elle aime cet humour sarcastique mais rien ne semble surgir en style précis qui peut lui faire gagner sa vie avec cet art à cette époque.

Accueil: Qui sommes-nous
bottom of page